La loi du 23 mars 2019 a provoqué une réforme très importante de la procédure de divorce devant le juge aux Affaires Familiales.

Il était prévu que la réforme entre en vigueur au 1er janvier 2020. Finalement elle sera applicable au 1er janvier 2021.

Cette réforme attendue est une avancée essentielle dans la gestion des procédures pour les avocats et par conséquent pour les clients. Il sera possible de rédiger des conventions pour les accords sur les enfants avec une homologation simple par le juge aux Affaires familiales. Il sera possible de signer l'acceptation de la procédure sans griefs avant de comparaître devant le juge, dès l'instant où les deux époux auront chacun leur avocat.

Le juge pourra ainsi se concentrer, dans ses décisions, sur les dossiers des justiciables ayant de réelles difficultés à gérer leur séparation.

Nous espérons ainsi qu'il ne sera plus nécessaire d'attendre six mois pour comparaître et obtenir une décision qui régira ces difficultés.


Chargement de la conversation